Retour acceuil site / Musée de Lectoure  / Histoire et Collections
Collection du Musée Eugène Camoreyt de Lectoure

Sans doute l'un des plus anciens Musées de France et identifié comme tel à partir du XVIème siècle, le Musée archéologique de Lectoure est installé, depuis 1972, dans le cadre remarquable des caves voûtées de l'Hôtel de Ville, ancien palais des évêques de Lectoure. Présentant des ensembles d'archéologie gallo-romaine trouvés sur le site même de la ville antique ou aux alentours, il se distingue, surtout, par une collection d'autels de culte dits "tauroboliques", du IIème et IIIème siècle de notre ère.

Des objets et documents de l'époque gauloise et mérovingienne, trouvés dans le département, complètent la présentation permanente.

Enfin, en complément des tableaux de la salle des illustres, le musée abrite aussi trois espaces permanents d'exposition :

- la salle du souvenir du Maréchal d'Empire Lannes

- la salle du souvenir de l'Amiral Boué de Lapeyrère

- la reconstitution d'une ancienne pharmacie d'Astaffort

Musée appartenant au réseau de la Conservation départementale du patrimoine et des musées/Flaran (Conseil général du Gers).


A plus d'un titre, et ne serait-ce que par les circonstances de sa création ancienne, le musée archéologique E. Camoreyt de Lectoure (du nom du célèbre archéologue local qui en fut, aussi, au XIXème siècle, le premier conservateur), offre un étonnant paradoxe.

Inscrit dans le patrimoine lectourois depuis le XVIème siècle, date de la découverte des fameux autels de culte, cette collection lapidaire était alors considérée comme la seconde après Rome ! Au XIXème, l'action énergique d'E. Camoreyt et un certain nombre de dépôts de l'Etat, la propulse au premier rang départemental en matière d'archéologie.

une désaffection certaine et l'absence de projet scientifique, font cependant péricliter le musée au XXème siècle, malgré un emplacement au pied de la cathédrale, une situation privilégiée dans l'ancien palais écclésiastique (par ailleurs résidence du Maréchal d'Empire Jean Lannes) et une labellisation en tant que Musée de France.

Le fonds d'origine occupe toujours le coeur de la présentation, enrichi des apports des trouvailles successives sur le territoire des Lactorates : salles consacrées aux offrandes des puits gaulois, au mobilier du quotidien des habitants de la ville gallo-romaine (quartier de Pradoulin), aux bijoux des sépultures mérovingiennes puis au passé médiéval de la ville ...

Parfait pendant, notamment sur les aspects religieux, de celui d'Eauze, le musée de Lectoure bénéficie de la politique de valorisation, en réseau, de la Conservation départementale du patrimoine et des musées (Conseil général du Gers), en lien avec la municipalité propriétaire, où sa collection pédagogique et attractive, a un rôle éminent à jouer.

 
 
Nos Sites
Conseil Départemental du Gers
Thermes de Castéra Verduzan
Tourisme Gers
 
Covoiturage
Annuaire bio
Numéro Vert Social
Conseil Départemental des Jeunes
Transports scolaires
Archives Départementales
ADDA 32
Oxygers